INSTITUT NADWI - NOTRE AVENIR POUR LA DA'WA & L'IHSAN

Sîrah – Ep. 6 : Situation politique et religieuse des empires perse et romain


Sirah nadwi

En plus du contexte rapproché, il est important de connaître le contexte plus général de l’époque du Prophète صَلّي اللهُ عَلَيهِ وَ سَلَّم.
Le monde en général et le voisinage direct de la péninsule arabique : les empires perse et romain.

Les romains étaient plus proches de la croyance monthéiste, même si la trinité était maintenant presque devenue religion d’état (depuis Constantin 1er).
L’empereur byzantin de l’époque du Prophète صَلّي اللهُ عَلَيهِ وَ سَلَّم était Heraclius : il a refusé la da’wa par peur de perdre son prestige. De plus, même s’ils attendaient un prophète, ils étaient étonnés de le voir apparaître parmi les arabes.

Dans l’empire perse, on était majoritairement adorateurs du feu (Madjous). A l’origine, les Farsi (zoroastriens) n’étaient pas vraiment des polythéistes. Ils disent adorer Dieu (Unique) à travers le feu, un de Ses signes. Mais, très rapidement, l’adoration du feu a pris le pas sur la croyance divine.
Ils n’avaient, en outre, ni Prophète ni livre.

Les perses et romains étaient en guerre et saisissaient toutes les occasions de se disputer un nouveau territoire.
Mais aucun des deux empires ne voyait l’intérêt de conquérir la péninsule arabique.
Les arabes de l’époque étaient considérés comme ingérables et ‘barbares’.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *